Comment bien choisir votre feu d’artifice ?

- Organisation -

Le choix d’un feu d’artifice obéit à des impératifs ludiques mais aussi de sécurité. Pouvant être utilisé au cours de divers évènements, mariages, concerts, soirées entre amis, c’est un accessoire qui permet d’assurer un spectacle animé. Le fait qu’il en existe plusieurs types sur le marché, automatique ou standard peut rendre plus délicat la procédure de sélection. Comment donc s’y prendre pour faire le bon choix ?

Un fournisseur en conformité avec l’ADR vous choisirez

Feu d’artificeAvant tout achat feu d’artifice, veillez à ce que les fournisseurs soient classés dans la catégorie des sociétés fiables et digne de confiance. Pour ce faire, exigez avant tout, un certificat de qualification Capacité au tir des artifices, c’est-à-dire un certificat C4T2 prévu par le décret 2010-580. Ensuite, assurez-vous que leur produit n’ait pas d’impact négatif sur l’environnement. N’hésitez pas dans ce cas à demander une copie de leur document les autorisant à exploiter une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE). Enfin, n’oubliez jamais d’exiger une carte grise barré rouge et un certificat de formation du conducteur au transport des explosifs. Un évènement à organiser, découvrez des conseils sur le site Gataka.

A la qualité du contenu vous ferez attention

Pour éviter de tomber sur des fournisseurs de feu d’artifice médiocres et des produits défectueux, il est nécessaire d’étudier la provenance du produit : Asie ou  Europe. Bien qu’on trouve d’excellents matériels en Asie, ceux d’Europe sont les plus recommandées par le Syndicat de la Pyrotechnie de Spectacle et de divertissement. Les feux d’artifices européens se démarquent en effet par la qualité de leur bande sonore et de leur visibilité ainsi que de l’exquisité des couleurs qu’ils manifestent. Pour reconnaître ainsi un artifice européen, il suffit de voir l’étiquette collée sur un exemplaire de carton. La provenance du pays y est obligatoirement affichée.

De la nature du service fourni vous tiendrez compte

Pour éviter la déception lors de l’achat de feu d’artifice, exigez la vérification des matériels utilisés. Assurez-vous qu’ils soient en bon état. Si c’est nécessaire, insistez pour voir le produit utilisé de vos propres yeux. De nombreuses sociétés amateurs utilisent en effet à l’insu des prospects, des artifices déjà usés. Or ceci peut engendrer des conséquences assez néfastes. Demandez donc à voir si les produits seront à la hauteur lors de vos spectacles. Comme autres alternatives, vérifiez les avis des autres consommateurs sur le fournisseur. S’il s’agit d’un prestataire fiable, il devrait récolter de nombreux commentaires positifs.

Des services à bas coût vous vous méfierez

Bien qu’ils soient attrayants, les services à bas prix sont très peu fiables surtout quand il s’agit d’un élément très délicat comme le tir de feu d’artifice. De nombreuses entreprises d’artifices recensés par la SPD proposent en effet des prestations à moindre coût en échange de produits bas gamme. Selon la charte de la SPD, le prix d’un excellent fournisseur d’artifice doit osciller aux environs d’une centaine d’euros ou plus. Par la même occasion, considérez le poids de l’explosif ou du projectile. Si vous découvrez qu’il correspond à quelques grammes avec un prix ne s’élevant qu’à quelques dizaines d’euros, soyez vigilants.

Pour un feu d’artifice en fonction de l’évènement vous opterez

L’une des meilleures astuces pour ne pas se tromper lors de l’achat des feux d’artifices, c’est de tenir compte de la nature de l’évènement. S’il s’agit en effet d’un spectacle populaire comme les carnavals ou les festivals, les feux d’artifices traditionnels sont recommandés. Ces derniers sont réputés pour créer des jeux d’images personnalisés, une fois projetés. En revanche, si vous souhaitez organiser un événement solennel, réservé à un nombre limité de personnes comme les mariages, privilégiez les feux d’artifices automatiques. En comparaison avec les artifices traditionnels, leurs dimensions sont assez minimes. Il en est de même pour l’intensité des bandes sonores.